Archives du blog

Nouveaux usages, nouvelles pratiques et priorités autour de la création et du management des zones d’activités économiques

De Coraline Hernandez, Christophe Lasnier et Sébastien Aubry, pour Équations territoriales

ZAE_KERGANET_PLONEOUR_CCHPB_713

ZAE Kerganet, Ploneour (29) ©CC du Haut Pays Bigouden

Avec plus d’une centaine de missions réalisées sur la thématique des zones d’activités et de nombreuses interventions dans des colloques régionaux ou nationaux, nos équipes sont régulièrement confrontées aux questions suivantes, qui interpellent élus et techniciens sur cette épineuse question du foncier économique : Le foncier, pour qui et pour quoi faire, à quel prix ? Le foncier économique, un problème plus souvent qualitatif que quantitatif ? Comment rompre l’association entre besoins en foncier économique et création de ZAE ? Qu’est-ce qu’une offre foncière qualitative ? De quoi les entreprises ont-elles vraiment besoin ? Quelle est la bonne échelle pour une politique foncière ? Quelle gouvernance adéquate en matière de foncier économique ? Comment concilier développement économique et gestion économe de l’espace ? La gestion du foncier, un enjeu technique, juridique, financier ou politique ?

Ce dernier enjeu, au cœur des réflexions foncières, peut être mis en perspective des propos d’Edgar Pisani, auteur en 1977 de l’ouvrage Utopie foncière,et dont les réflexions n’ont pas pris une ride : « J’ai longtemps cru que le problème foncier était de nature juridique, technique, économique et qu’une bonne dose d’ingéniosité suffirait à le résoudre. J’ai lentement découvert qu’il était le problème politique le plus significatif qui soit, parce que nos définitions et nos pratiques foncières fondent tout à la fois notre civilisation et notre système de pouvoir, façonnent nos comportements. Entre l’avoir, l’être, le savoir, le faire, le paraître et le pouvoir, qui absorbent toutes nos énergies, l’avoir l’emporte aujourd’hui car il donne le pouvoir, permet le paraître, domine le faire et dispense d’être et de savoir. » Suite de l’article

Publicités

Les nouveaux élus face aux enjeux de l’urbanisme

De Jean-Philippe Defawe, pour le Moniteur

Face aux complexités des dossiers d’urbanisme, les élus, et tout particulièrement les nouveaux, peuvent être désemparés. Les associations de communes ont développé des outils d’information mais accompagner les élus, une assistance à maîtrise d’ouvrage (AMO) urbaine commence à se développer sur le modèle du bâtiment. Découvrez ce nouveau métier à travers un reportage vidéo sur l’agence Siam Conseils, à Tours, un des précurseurs de la démarche en France.
« Beaucoup d’élus se sont laissés déposséder de leur pouvoir en matière d’aménagement, or le projet doit être bâti autour d’une volonté communale forte» constate Gilles Gallichet, gérant de Siam Conseils une agence dédiée au développement local durable, née de la fusion des deux agences d’Assistance à Maîtrise d’Ouvrage. Suite de l’article